Son origine / son fonctionnement

La réflexologie plantaire : pratique ancestrale

En Chine, les débuts de la réflexologie remontent à 4000 ans sous l’Empereur Hwang. Dans l’Egypte Antique, la réflexologie était pratique courante. Des découvertes ont montré des reproductions de scènes de réflexologie sur le tombeau d’Ankhmahor. En Europe, fin 19ème, début 20ème siècle, des neurologues anglais établissent une cartographie des pieds, des médecins allemands introduisent le massage réflexe. De nos jours, toutes les techniques occidentales de réflexologie découlent des travaux d’Eunice Ingham, kinésithérapeute, qui teste sur des milliers de pieds l’emplacement des zones et affine sa cartographie des pieds.

Le principe de la réflexologie plantaire

Chaque partie du corps humain est représentée à un endroit bien précis sur le dessus et le dessous du pied. On appelle cette projection “zone réflexe”. La stimulation de ces zones réflexes envoie “un message” aux organes correspondants dont les fonctions énergétiques et physiologiques sont redynamisées. La technique utilisée est associée à l’énergétique chinoise. Ce qui permet un travail plus en profondeur et des résultats durables. Les pressions exercées sur le pied par le réflexologue vont stimuler la circulation de l’énergie vitale du corps. On appelle cette énergie vitale “Qi”. Le Qi alimente tous les organes du corps en passant par les méridiens. Dès lors que le Qi circule bien, les organes sont en mesure de fonctionner en harmonie et de façon optimale. Chaque séance est unique et le soin réflexologique adapté à chacun.